MURATO église atypique

18murato eglise olmuccio corseMURATO église romane – atout charme en Corse du nord

Visiter le Nebbiu, c’est un peu comme remonter le temps.

Splendide église polychrome, perchée au plus haut du village, avec une vue imprenable au milieu d’un parc qui domine tout la baie de St Florent sur le golfe.

Murato est réputé pour ses canistrelli, son fameux pain, sa farine de châtaigne mais avant tout, pour son église d’architecture romane, l’une des plus belles de Corse. Une fantaisie dont on ne se lasse pas, à partager en famille ou entre amis. Un bon point pour ce petit bijou de pierres exceptionnel, au détour d’un virage. En bref, une vue à couper le souffle…Un havre de paix.

La légende évoque la construction de cet édifice en une seule nuit, par les anges. En 1875, elle sera honorée et classée Monument Historique. La découverte au programme d’une des plus belles chapelles de Corse, posée sur un écrin de verdure.  Un édifice somptueux aux multiples particularités.

murato eglise olmuccio corse carteUn panorama incontournable

Posée sur un écrin de verdure, à 1 Km de Murato, dans la vallée du Bevinco, la splendide église de Saint Michel, demeure la plus atypique et visitée sur l’île. Une vue dominante époustouflante sur le golfe de Saint Florent par temps clair invite à la sérénité.

Dans un cadre enchanteur, les façades reconnaissables entre toutes, en font une réelle attraction pour les visiteurs, allant même jusqu’à les accompagner pour consacrer des mariages. Vous pourrez admirer les façades polychromes, tirées des ressources comme la serpentine verte(très dure) et le calcaire pâle(friable), formant des zébrures visibles d’aussi loin que l’horizon le permette. Un ouvrage exemplaire de l’art pisan du XIIème siècle.

Durant l’été, elle reste ouverte au public, mais hors saison, il vous suffira de demander la clé à la mairie, qui vous la confiera avec grand plaisir.

Un peu d’histoire

murato eglise olmuccio corseAu XIIème siècle, Pise entend orner l’île de nombreux édifices.
Pendant environ 200 ans, lors de la « Pax Pisana », le commerce est à nouveau florissant avec l’ouverture des ports. Les corses entreprennent la culture de la plaine et du littoral sécurisé et quittent peu à  peu les montagnes.

Une prospérité salvatrice, illustrée par la magnifique église San Michele. L’empreinte d’un art roman pisan.

Une curieuse architecture

A parcourir sur les murs extérieurs, de multiples motifs naïfs dont on se surprend à en comprendre le sens. On les appelle les modillons, d’autant de sculptures, servant à supporter corniche ou balcon.

Comme un conte ou une bande dessinée, vous y découvrez l’environnement de l’époque, animaux, serpents, oiseaux, cerf, crapaud, paons, gerbes de blé. La justice est pleinement illustrée, main coupée, langue tranchée.

A l’époque, les paons étaient sertis de pierres colorées : 2 paons tirant par les oreilles un homme pendu à leurs pattes… un envol spirituel, en quelque sorte.

On distingue clairement la représentation des seigneurs et de la religion, ayant permis le financement de l’ouvrage. Ainsi, au détour des sculptures, en hommage à leurs donateurs, deux personnages apparaissent clairement. Symbole des pouvoirs judiciaires et religieux (ils portent robe et livre de lois).

Il est ici question du rôle de l’église faisant office de tribunal, pour rendre la justice. Dans un souci de détails saisissant, les yeux parcourent la bâtisse avec curiosité Aux détours des façades, vous pourrez apprécier les meurtrières parées de frises et bestiaires aux serpents.

Si vous avez l’occasion de visiter l’intérieur, les fresques ont été endommagées. Quelques vestiges subsistent autour de l’abside (estimées au XIV ou XVème siècle).

murato eglise olmuccio corsePour finir, au plus haut de l’ouvrage, la hauteur du cloché attire l’attention. Restauré au XVIIIème, il a été rehaussé.

A faire autour de l’église de Murato

Pour vous rendre à l’église, vers la ville de Murato (à 23 kilomètres au Sud-Ouest de Bastia), puis D82 en venant de Saint-Florent au Nord ou par l’Est. Le long de la D5, à l’entrée du village, au milieu d’un petit pré, vous êtes arrivés.

De l’autre côté de la route, le caveau d’Achille Murati est laissé à l’abandon. Hommage rendu à l’un des lieutenants de Pascal Paoli lors de la guerre d’indépendance du XVIIIème siècle.En visite au village de Murato, quelques autres monuments remarquables :

  • L’Hôtel de la Monnaie Corse à visiter en suivant l’itinéraire en boucle au départ de l’église (8 km et 2h30).
  • 3 ponts génois

Partez en randonnée, des circuits de randonnées sont proposés sur un panneau non loin de l’église.

Avez-vous déjà visité cette église ? Racontez-nous ou partagez vos astuces ?

 

 

PRATIQUE murato eglise interieur olmuccio corse

Vous pouvez demander les clés à la mairie du village pour la visiter (en échange, on vous demandera votre carte d’identité)

http://murato.fr/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *